Imprimer
Catégorie : Connaissance
Affichages : 22957
1 1 1 1 1 96%/5 (18 Votes)

En échangeant avec des amis ou des rencontres, je réalise que peu connaissent ce qu'est la religion (confession) protestante et ses différences avec la religion (confession) catholique.

Cela est dommage et très surprenant de nos jours! Je vais donc essayer de vous apporter dans cet article l'explication de la pensée protestante telle que je la connais et de la plus synthétique façon possible .

Remarque: pour trouver les bons mots, je me suis inspiré d'une interview d'une revue catholique auprès d'un pasteur protestant et de la définition très complète de wikipédia. J'ai trouvé particulièrement pertinent, par exemple, le terme de "pensée protestante".

Si, en repartant de ce site, vous avez des idées plus claires concernant la pensée protestante, alors je serai déjà bienheureux !  même si le plus important dans tout çà reste quand même la question de votre salut...! Innocent

Cet exercice a les limites de la synthèse... c'est à dire que ce n'est qu'une synthèse. De plus je relève à la fois des points dogmatiques mais aussi des pratiques très répandues qui parfois pourtant n'ont pas de fondement dogmatiques clair.

Pour aller plus loin, il faudra vous pencher vous même sur la source fondamentale des pensées protestante et catholique : la bible !

La pensée protestante :

Ce qui me semble important de noter sur la pensée protestante :

Remarque: de par le fait que ce ne sont pas les actes qui sont important mais en premier lieu la relation personnelle avec Dieu, le mot de "religion" est assez inadapté pour parler du mouvement protestant. C'est bien plus une révélation, une relation avec Dieu -- et non plus une religion.

Différences avec la pensée catholique :

Je tiens à préciser que ce n'est pas une attaque contre mes frères et soeurs en Christ catholiques (il m'arrive de prier et de chanter avec des frères et soeurs catholiques) ! En effet, nous avons des points communs qui sont le fondement même de la bible chrétienne. Nous avons cependant également des différences, qui se doivent d'être respectées(!), mais que nous ne pouvons pas et ne devons pas nier. Ce sont quelques de ces différences, parfois fondamentales, parfois moins fondamentales, et que je constate comme très méconnues, que j'essaie de préciser ici.